24 Mai

Le Triomphe – Un jeu de carte révolutionnaire

Ce jeu représente à lui seul un monument l’histoire des jeux de cartes. En effet, ce fut le premier à instaurer les fameuses 4 couleurs qui devinrent assez vite le carreau, le cœur, le trèfle et la pique. Apparu au 14ème siècle, ce fut directement une révolution dans l’univers des jeux de société, et notamment la règle de choisir un « atout » au début de chaque manche, qui a donné le nom de « triomphe », utilisé jusqu’au début du 20ème siècle.

Un jeu du Moyen-âge qui a inspiré des siècles de jeux de cartes plus fascinants les uns que les autres

Le Triomphe était un jeu de carte révolutionnaire car il permettait à toute la société de jouer aux jeux de cartes facilement. De plus, le concept de Rois, Reines et Valets permettait au peuple de se sentir impliqué dans la société et parfois de se moquer de leurs représentants. Il est cependant à noter que les règles actuelles ne sont apparues que plus tard au 16ème siècle : celles-ci ont servi de bases à tous les jeux de levées.

Comprendre le jeu de Triomphe

Ce jeu fut le premier à utiliser les sets de 32 ou 52 cartes. Les versions avec joker ne sont arrivées que bien plus tard et sont apparues sur le continent américain.

L’as était à l’origine la carte la plus forte, mais de nombreux suzerains ont forcé le peuple à utiliser le Roi comme carte la plus puissante ; leur orgueil avait été blessé…

Dans ce jeu, le dealer distribue dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, et laisse une carte retournée sur le talon. Si la personne à sa droite la choisit, elle deviendra la carte triomphe ou « à-tout » en vieux français.

Gagner la partie comme un boss

Pour gagner, il suffisait à l’époque d’avoir simplement le plus de plis à chaque manche. Le concept de points par carte viendra après, avec des jeux plus modernes comme la Belote.

La notation à l’époque était bien plus simple, avec un point gagné pour l’équipe qui avait gagné le plus de plis dans une manche. Il fallait arriver à 5 ou 7 points pour gagner la partie finale.

Gagner « à la vole »

Pour impressionner vos amis, vous pourrez sortir en plein jeu cette vieille expression française qui signifie gagner tous les plis sur une manche. Plus récemment, dans un jeu comme la Belote par exemple, on parle de « capot », expression bien connue.

Il est à noter que gagner une partie « à la vole » permet de marquer 2 points !

Différentes formes de jeu de Triomphe

  • Au forçat : les joueurs n’ont pas le choix et doivent utiliser la couleur de la carte retournée sur le talon après la distribution.
  • Au plaisant : c’est le même principe que le forçat, mais après la première manche seulement.
  • Forcée : sur cette version les joueurs doivent suivre toute la partie une seule couleur, ce qui peut bien sûr rendre les parties bien plus aléatoires et plus difficiles.

Il est cependant à remarquer que ces versions ne sont plus du tout utilisées aujourd’hui, car le jeu de Triomphe moderne n’est en fait ni plus ni moins que la classique Belote que nous aimons tous.

Jouer au Texas Hold'em Sans Risque en 2021

Party Poker Canada, la maison de jeu Canadienne la plus sûre offre maintenant une grande variété de jeux: le Texas Hold’em, le Omaha, le 7 card stud, le Limit Hold’em et même certains jeux casino comme le blackjack. Jouez sans argent, sans téléchargement ou profitez de l’option argent réel. Notre sélection officielle pour l’année 2019.

Poker Canadien

PartyPoker.com