7 Fév

Le Charlemagne au Canada

Qu’est-ce qui est typiquement canadien, se joue avec 34 cartes standard, et porte le nom d’un empereur franc ? Le Charlemagne, bien entendu ! N’hésitez pas à tester ce jeu de levées en vous aidant des règles ci-dessous : cela vous permettra d’ajouter un nouveau jeu « made in Canada » à votre répertoire !

Des origines incertaines, mais un jeu qui procure un vif plaisir et permet de parier de l’argent réel.

Le jeu de cartes du Charlemagne est un classique québécois et retrouve son origine dans les récits immémoriaux de la province. Même s’il est difficile de trouver des informations à son sujet, il est très connu par la population au Sud du fleuve Saint Laurent. Beaucoup pensent qu’il est tiré du jeu de l’Euchre, amené par les premiers colons français au 16ème siècle.

Ce serait les trappeurs français qui l’auraient mis au point durant les longues soirées d’hivers canadiens. Sa proximité avec la Belote française pourrait en effet apporter des réponses quand aux points d’ombre de son origine.

Il est attesté au Québec depuis les années 1940, et les chercheurs qui se sont penchés sur la question pensent qu’il a été inventé par des bûcherons québécois. Le Charlemagne est tout particulièrement populaire dans le Bas-Saint-Laurent, au Québec, et dans la région de Madawaska, tout à l’ouest du Nouveau-Brunswick.

Quant à son nom, c’est un mystère : il le tire peut-être du roi de cœur, parfois appelé Charles ou Charlemagne, ou de l’expression « faire Charlemagne », qui signifie se retirer du jeu après une victoire pour permettre aux autres de prendre leur revanche.

Le Charlemagne a pour particularité de se jouer avec 32 cartes seulement. On enlève toutes les cartes de 2 à 6, que l’on peut toutefois utiliser pour compter les points, et on ajoute les jokers. Le jeu se joue à quatre, par équipes de deux. Le but est de remplir le contrat annoncé en début de partie, qui indique le nombre de levées que l’on compte réussir.

Au Charlemagne, les enchères sont plus simples qu’au bridge, ce qui est un de ses atouts. Après la distribution des cartes, chaque joueur indique le nombre de levées qu’il pourra réussir. Il n’y a qu’un tour d’enchères, et celles-ci doivent obligatoirement aller en augmentant. Le joueur qui remporte le tour d’enchères commence la partie. Si personne ne dépasse le nombre de 4 levées, on ne joue pas, et on redistribue les cartes.

Pour bien jouer au Charlemagne, il faut connaitre les enchères spéciales. Il y en a quatre : la petite, qui consiste à perdre toutes les levées, la grosse, où on gagne toutes les levées sans atout, et le gros et le petit Charlemagne. Avec le gros Charlemagne, on annonce pouvoir réaliser toutes les levées en atout, sans l’aide de son partenaire. Dans le cas du petit Charlemagne, il faut pouvoir faire toutes les levées, mais cette fois-ci avec son partenaire.

L’autre particularité du Charlemagne réside dans l’ordre des cartes. Pour la couleur d’atout, annoncée en début de partie, le 9 est la carte la plus forte, suivie par le valet. Ensuite, il y a l’as, le roi, la dame, le 10, 8 et enfin le 7. Le valet de même couleur (noir ou rouge) que la couleur d’atout devient automatiquement la deuxième carte la plus forte. Les cartes des autres enseignes suivent l’ordre normal : le 7 est la carte la moins forte, et l’as la plus forte.

Il existe plusieurs variantes de Charlemagne, dont une variable à deux joueurs, plus stratégique que le jeu classique, et la variante à jokers. Avec cette variante, on ajoute les deux jokers au jeu, et on constitue une réserve de deux cartes. Le joueur qui gagne les enchères peut enlever deux cartes à son jeu et ajouter celles de la réserve à la place.

Les Canadiens adorent les jeux de cartes. Ils inventent même parfois leurs propres règles, ce qui donne naissance à des jeux originaux comme le Charlemagne : n’hésitez pas à tester ce jeu, qui fait la fierté des joueurs québécois !

Le Charlemagne, un jeu secret québécois qui refait parler de lui

Les règles de base

Le jeu du Charlemagne se joue avec un jeu de 32 cartes et deux équipes de deux joueurs. Ainsi, les cartes de deux à six ne sont pas utilisées. Le but de chaque partie est de réussir son contrat. Et la première équipe qui arrive à 21 points gagne la partie.
Ce qui est intéressant, c’est que si une équipe vise un nombre de points particulier (un contrat), et qu’elle ne l’atteint pas, le nombre de points va à la partie adverse.

La valeur des cartes

Comme pour la Belote, l’ordre est logique à part pour le Valet et le 9 qui sont les cartes les plus puissantes. Ce qui est intéressant, c’est que vient après le valet de l’atout, le valet de la même couleur, donc plus puissante que l’As.

Le déroulement du jeu

Pour choisir le donneur, on coupera le jeu puis on retournera la première carte. Le premier joueur qui obtiendra une couleur  » Pique  » deviendra le donneur.
Ensuite, dans le sens des aiguilles d’une montre, le donneur distribuera les cartes par paquets de quatre. La personne à sa droite aura préalablement coupé le paquet de cartes.
Le joueur à gauche du donneur devient le nouveau donneur (ce qui est assez contre intuitif).

Les mises

Il est possible de miser de l’argent réel (et c’est d’ailleurs ce qui se fait de façon assez commune avec ce jeu) en prévoyant avant de jouer combien de levées on pense effectuer (après distribution bien sûr). De plus, il est important de commencer par de petites enchères car le nombre de celles-ci se doit d’être tout le temps croissant. Il faut donc veiller à rester modéré en début de partie si on ne veut pas connaître de fortes mésaventures.
Il est bien sûr possible de passer les enchères, et si tous les joueurs s’y refusent on recommence la distribution des cartes.

La spécialité du Charlemagne

On fait un  » Charlemagne  » quand on gagne toutes les mains de l’atout avec ou sans l’aide de son co-équipier. Bien sûr, il faut déclarer à l’avance que l’on va faire un « Charlemagne » et en cas de défaite cela fait proportionnellement perdre des points à l’équipe.

Jouer au Texas Hold'em Sans Risque en 2021

Party Poker Canada, la maison de jeu Canadienne la plus sûre offre maintenant une grande variété de jeux: le Texas Hold’em, le Omaha, le 7 card stud, le Limit Hold’em et même certains jeux casino comme le blackjack. Jouez sans argent, sans téléchargement ou profitez de l’option argent réel. Notre sélection officielle pour l’année 2019.

Poker Canadien

PartyPoker.com